V.ideos

Résidence au centre Daïmôn (Gatineau)
La partition musicale vient de la séquence programmée de lumière qui actionne différents sons du synthétiseur modulaire à l’aide de capteurs photosensibles qui sont par la suite diffusés en quadriphonie. L’ambiance sonore est modifiée lorsque des gens se déplacent dans l’espace puisqu’ils font obstruction à la lumière et donc changent la séquence prévue. La trame plonge dans un environnement sonore qui peut rappeler au départ un milieu naturel artificialisé mais qui finalement se laisse dominer par des sons de synthèse électronique.
Par cette interaction sans interface autre que son propre corps, on sent l’influence de ses propres gestes sur le système en perturbant la partition programmée, ce qui donne lieu à de nouvelles ambiances chaque fois que la séquence est jouée.

Mois multi 2021 (Vieux-Québec)

C2 Montréal 2020

Live sets

Recordings

Modular experiments

Other stuff